Autodrome de Montléry

L'Autodrome de Montléry tire son nom du chef-lieu du canton de Montlhéry sur lequel il a été construit (aujourd'hui sur le canton de Longjumeau), centré sur la commune de Linas, et à cheval sur celles de Bruyères-le-Châtel et d'Ollainville. L'Autodrome de Montléry n'est donc pas contruit sur le territoire de Montléry!

Autodrome de Linas-Montléry - Vue générale prise en avion

Attention une autre piste aurait pu être celle de l'autodrome de Miramas. Celui-ci a été ouvert en 1924 et c'est donc une autre possibilité qui n'est pas totalement refermée malgré l'absence d'indice dans ce sens, d'autant plus que le tarif Pelouse mentionné dans l'article de Paris-Soir ne correspond pas au tarif mentionné sur le jeton, mais ce tarif a pu varier... L'autodrome de Miramas appartient maintenant à la firme BMW qui l'utilise comme piste d'essai.

Jeton de 50 centimes émis par le Bar Autodrome - PELOUSE A 5 F. de Montléry (Essonne) - revers Jeton de 50 centimes émis par le Bar Autodrome - PELOUSE A 5 F. de Montléry (Essonne) - avers Bar Autodrome - PELOUSE A 5 F.
50 centimes
Laiton rond lobé 23 mm
2,16 grammes

Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 25 €
  • SUP à FDC : 40 €


  • Ci-dessous un article Dimanche prochain à l'Autodrome paru dans Paris-Soir le 10 mars 1927 où on constate que le tarif "Pelouse à 12 francs" ne correspond pas à celui du jeton (Pelouse à 5 francs) mais il a pu varier, et un autre Entre deux tentatives de record paru dans Paris-Soir le 6 mars 1933
    Article Dimanche prochain à l'Autodrome paru dans Paris-Soir le 10 mars 1927
    Article Entre deux tentatives de record paru dans Paris-Soir le 6 mars 1933

    Partager cette page
    icone Twitter pour le partage sur ce réseau social icone Facebook pour le partage sur ce réseau social icone LinkedIn pour le partage sur ce réseau social icone Pinterest pour le partage sur ce réseau social