Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)

Blason de la ville de Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)
Les habitants de Fontainebleau s’appellent les Bellifontains ou les Fontainebleaudiens. La superficie communale est de 172,05 km2 et la population de 15.407 habitants en 2018. C'est la plus vaste commune de la région Île-de-France, et elle est presque entièrement recouverte d'une forêt qui s'étend également sur quelques communes limitrophes (25 000 hectares au total). Cette forêt est pour les Parisiens un lieu de promenade mais son relief très accidenté et ses nombreux rochers en font aussi un lieu réputé pour la pratique sportive de l'escalade (source = Wikipédia).

Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - Entrée du Château

Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)


Jeton de 5 centimes du Café du Château à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 5 centimes du Café du Château à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers Café du Château
5 centimes
Laiton rond - 25 mm
3,88 grammes

Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 25 €
  • SUP à FDC : 40 €



  • Jeton de 1 franc de la Coopérative Ecole Militaire d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 1 franc de la Coopérative Ecole Militaire d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers Coopérative Ecole Militaire d'Artillerie
    1 franc
    Zinc nickelé rond - 23 mm
    2,68 grammes
    ( il existe un type similaire avec B.L.S. à la place de la fleur à l'avers et au dessus de "consigne" au revers )

    Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 25 €
  • SUP à FDC : 40 €



  • Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)


    Jeton de 5 centimes du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 5 centimes du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers 71e Régiment d'Artillerie
    5 centimes
    Zinc rond - 21 mm
    2,37 grammes
    (*) Voir note en bas de page

    Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 25 €
  • SUP à FDC : 40 €



  • Jeton de 25 centimes du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 25 centimes du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers 71e Régiment d'Artillerie
    25 centimes
    Zinc rond - 23,5 mm
    2,84 grammes
    (*) Voir note en bas de page

    Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 25 €
  • SUP à FDC : 40 €



  • Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)


    Jeton de 1 franc du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 1 franc du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers 71e Régiment d'Artillerie
    1 franc
    Laiton rond - 21 mm
    2,67 grammes
    (*) Voir note en bas de page

    Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 30 €
  • SUP à FDC : 45 €



  • Jeton de 5 francs du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - revers Jeton de 5 francs du 71e Régiment d'Artillerie à Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne) - avers 71e Régiment d'Artillerie
    5 francs
    Laiton rond - 23,5 mm
    3,13 grammes
    (*) Voir note en bas de page

    Cotations indicatives :
  • TB à TTB : 35 €
  • SUP à FDC : 50 €



  • Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)


    (*) Au sujet du 71e régiment d'Artillerie

    S'il ne fait bien entendu pas de doute que ces jetons ont été utilisés par le 71e régiment d'Artillerie, il existe cependant une grande incertitude quant à leur localisation géographique. Roland Elie, dans Monnaies de nécessité et jetons-monnaie France et colonies Monaco 1800-2000 publié en 2003 par l'ACJM mentionne que le 71e régiment d'artillerie a été créé en 1914-15, qu'il était basé au Havre et qu'il fut dissous en 1919. Le même Roland Elie, dans Jetons-monnaie molitaires français et coloniaux 1800-2000 publié en 2009 par l'ACJM, mentionne que le 71e régiment d'artillerie a été créé en 1928, dissous en 1939, et qu'il était basé à Fontainebleau. Alors qui faut-il croire? Elie 2003 ou Elie 2009?

    Après quelques recherches je peux confirmer qu'il a existé un 71e régiment d'Artillerie en 1917-1919 et 1928-1939, il a donc été dissous et recréé, puis re-dissous...

    On trouve en effet une trace de la formation du 71e R.A. dans e Groupe d'Artillerie à pied d'Afrique : historique du corps pendant la campagne contre l'Allemagne 1914-1919. Elle semble se situer le 1er aout 1917.

    6e Groupe d'Artillerie à pied d'Afrique :  historique du corps pendant la campagne contre l'Allemagne 1914-1919

    Dans le Livre d'Or du pensionnat J.B. de la Salle, Rouen 1914-1918 on trouve la trace du passage du Capitaine Edmond Tanqueray qui servit au 71e R.A. en 1917 et 1918:

    Dans le Livre d'Or du pensionnat J.B. de la Salle, Rouen 1914-1918 on trouve la trace du passage du Capitaine Edmond Tanqueray qui servit au 71e R.A. en 1917 et 1918

    Dans l'ouvrage Historique du 1er régiment d'artillerie à pied et 71e RALGP : guerre 1914-1918, édité par Fournier en 1921, on trouve notamment l'historique suivant:

    71e A. L. G. P.

    1re batterie. La lre batterie provient de la 5e batterie du 5e Groupe d'artillerie à pied d'Afrique. Elle est formée le 1er août 1917 et se trouve, à cette date en position sur la route de Betainville à Avocourt (Meuse). Elle va en septembre, s'installer à Bazoches (Aisne). Au début de 1918, la lre batterie part pour Herbisse (Aube) où elle effectue un séjour de quelques mois. En mai 1918 elle repart pour le front, et met en position à Margival (Aisne). Elle assiste à l'attaque allemande du 27 mai. Surprise par l'attaque ennemie elle n'a pas le temps de désarmer complètement et ne peut sauver qu'une pièce. Les deux autres sont détruites avant le départ. La batterie rentre ensuite à Mailly. Quelque temps après son personnel effectue des travaux au parc de Brienne. Après l'armistice la lre batterie est envoyée à Buchères, au sud de Troyes, où elle est dissoute le 1er janvier 1919.

    3e batterie. La 3e batterie est formée du 1er août 1917, et occupe, à cette date, une position située non loin de Fromereville (Meuse). Au mois de septembre 1917 elle passe à la 6e armée, et s'installe dans l'Aisne, près de Oeuilly. Là, elle effectue des tirs continuels, et elle prend part, le 23 octobre, à une offensive déclanchée sur tout le front de l'armée. Le 27 mai 1918, la 3e batterie, alors en position non loin de Bucy-le-Long (Aisne) subit un bombardement ennemi dont la violence indique qu'une attaque va s'ensuivre. L'infanterie allemande ayant traversé nos lignes s'avance jusqu'aux pièces. Ces dernières sont détruites, ainsi que les obus et le matériel de tir ; et l'effectif de la batterie qui a subi quelques pertes, se replie en bon ordre. Le succès de cette retraite est attribuable au sang-froid et à la belle conduite des hommes et des chefs. Le personnel de la 3e batterie est dirigé sur Mailly, puis sur Brienne-le-Château. La batterie est dissoute le 1er janvier 1919.

    5e batterie. La 5e batterie, constituée le 1er août 1917, occupe une position dans le ravin de Pargnan (Aisne). Cette batterie est armée de pièces de 240. Elle se déplace très fréquemment. En novembre" 1917, elle est à Châlons-le-Vergeur. En avril 1918, entre Somme, Suippes et Perthes, en août 1918, à Mailly-Champagne (Marne)., Au mois de septembre 1918, elle prend part à l'offensive américaine sur le saillant de Saint-Mihiel et reçoit sa part des félicitations que le général Mac Glachlin, commandant l'artillerie de la lre armée américaine adresse au 71e A.L.G.P. La 5e batterie est dissoute au mois de février 1919.


    Plusieurs autres batteries furent constituées et attachées au 71e R.A. (au moins 8 batteries) mais je ne trouve aucune trace d'une base au Havre. Ce régiment a été constitué pendant les combats, a été itinérant pendant, et dissous juste après la fin de la guerre. Il existait bien un 1er bataillon d'Artillerie basé au Havre mais je ne vois pas comment le relier au 71e régiment d'Artillerie...

    Plus tard nous allons bien retrouver notre régiment à Fontainebleau. Un exemple dans Les Tablettes d'Avignon et de Provence du 12 juin 1932:

    Plus tard nous allons bien retrouver notre régiment à Fontainebleau. Un exemple dans Les Tablettes d'Avignon et de Provence du 12 juin 1932 Fontainebleau - 71e d'artillerie à cheval

    Bon, mais alors où ont été utilisés ces jetons svp?? S'il semble que Le Havre soit une fausse piste suivie en 2003 puis corrigée en 2009 par Roland Elie, je ne suis pas certain que Fontainebleau soit une réponse définitive.

    Le 71e régiment d'Artillerie a bel et bien existé en 1917-1919, période qui, en outre, est le pire moment de pénurie de petite monnaie du siècle dernier, et donc un usage itinérant dans de nombreux lieux est parfaitement plausible.

    Fontainebleau (77300 - Seine-et-Marne)


    icone accueil du site icone email icone accueil de la section

    Partager cette page
    icone Twitter pour le partage sur ce réseau social icone Facebook pour le partage sur ce réseau social icone LinkedIn pour le partage sur ce réseau social icone Pinterest pour le partage sur ce réseau social